Vous êtes ici : Accueil » Cartes blanches

>>Chronique du Pérou 2016




Janvier 2017

UN PRÉSIDENT IMPOPULAIRE, UN PARLEMENT D’EXTRÊME DROITE ET UNE GRANDE CORRUPTION AU SEIN DE L’ÉTAT

Mariella Villasante Cervello,
Chercheuse associée à l’Instituto de democracia y derechos humanos (IDEHPUCP)

En ce début d’année 2017, le bilan que l’on peut dresser de la situation politique au Pérou est assez préoccupant. Le président élu en juillet 2016, Pedro Pablo Kuczinsky (78 ans), continue de perdre un peu de la popularité tiède qu’il avait acquise au cours de sa campagne présidentielle [1]] . Pour mémoire, c’est avec 50,12% de voix qu’il l’a emporté de justesse face à la dirigeante d’extrême droite Keiko Fujimori (49,88% des voix). Dans cette occurrence comme en d’autres actuellement à travers le monde, on peut dire que les Péruviens ont voté contre Keiko, et pas vraiment pour Kuczinsky.

Ainsi, le président déçoit énormément et il est de plus en plus perçu pour ce qu’on peut dire qu’il est, presqu’un étranger, revenu à son pays natal après avoir passé la plus grande partie de sa vie à Oxford et surtout aux États-Unis. Il s’exprime mal en castillan, et pour pallier un certain manque de charisme d’homme politique, il utilise l’argot, il danse dans des cérémonies officielles, il fait des blagues, bref, il semble vouloir se faire passer pour un « homme ordinaire, du peuple ». Ce qu’il n’est pas, comme l’indiquent à l’envi sa biographie et celle, complexe, de sa famille. Apparemment, il se montre très à l’aise dans les conversations privées, où il peut faire preuve de son érudition, de ses connaissances en matière d’histoire et d’arts. Mais dès qu’il apparaît en public, il adopte le mode « homme de peuple », ce qui chez nous se traduit par l’emploi de diminutifs, du langage familier, et d’une manière d’argot bas de gamme. Mais il y a plus, car Kuczinsky trahit une certaine hésitation en bien des cas ; il avance une décision et revient en arrière ensuite. On aurait certes pu mettre ces défauts patents sur le compte des aléas liés à un « début » de mandat. Mais trois affaires graves montrent à l’évidence que le mandat de Kuczinsky est et restera semé d’obstacles qui sont susceptibles même de lui coûter son siège.

En octobre d’abord, le ministre de l’Éducation nationale, Jaime Saavedra, a été censuré par le Congrès dont on rappellera ici que la majorité est fujimoriste (73 sur un total de 130 sièges), et le président n’a pas su empêcher cette brimade de politique politicienne pour éviter la chute (probable) de son gouvernement. Ensuite, au début décembre, le président a accepté de se réunir de façon incongrue avec Keiko Fujimori et le cardinal Cipriani, affichant une forme de « collaboration » exagérée avec la perdante des élections estivales toujours prompte à étaler sa force au congrès. Enfin à la mi-décembre a été révélé un grand scandale de corruption impliquant les trois derniers gouvernements (de Toledo, de García et d’Humala), ainsi que le président Kuczinsky lui-même, en tant qu’ancien ministre de Toledo. Tout ceci conduit à la situation actuelle de désordre politique grave aux conséquences imprévisibles. Cette chronique débutera par une évocation de la situation économique globale et du Sommet de l’APEC de novembre. Elle présentera ensuite les trois questions qui mettent en danger le mandat du président, et elle se conclura par une synthèse de la situation des droits humains.

LES AXES DU GOUVERNEMENT AU DÉBUT JANVIER

Alors que la macro-économie se porte bien, le taux de pauvreté reste important (30%), et les inégalités sociales continuent de se creuser. Les espoirs raisonnables d’atteindre 4,8% de croissance en 2017 sont remis très sérieusement en cause du fait du grand scandale politico-financier dévoilé à la mi-décembre. Celui-ci concerne les pots-de-vin versés par l’entreprise brésilienne Odebrecht dont on commence seulement à découvrir les implications.

(1) Les membres du gouvernement du président Kuczinsky, 5 femmes et 13 hommes (Panorámica latinoamericana)


Le gouvernement du président Kuczinsky est dirigé par des technocrates et il compte peu de politiciens. Le premier ministre Fernando Zavala Lombardi, économiste de formation, a été vice-ministre de l’économie du président Toledo, alors que Kuczinsky était ministre (2002-2005). En 2005, il a succédé à Kuczinsky qui était devenu Premier ministre. Il a travaillé ensuite dans des entreprises à Panama et au Pérou. Le ministre de l’Économie est Alfredo Thorne Vetter ; il a travaillé à la Banque mondiale (1987-1995), puis dans plusieurs banques, notamment au Mexique. Sa nomination au gouvernement constitue son premier poste national. Le ministre de l’Intérieur est Carlos Basombrío Iglesias, sociologue ; il a été conseiller puis vice-ministre au ministère de l’Intérieur du président Toledo (2001-2004). Marisol Pérez Tello est ministre de la Justice et droits humains ; elle est avocate, congressiste du Parti populaire chrétien (droite) entre 2001 et 2016. Le ministre des Relations extérieures est Víctor Luna Mendoza, diplomate et professeur de relations internationales ; il a rang d’ambassadeur depuis 1986, en particulier aux États-Unis (1992-1999), pendant le mandat de Fujimori ; il aida ce dernier à élaborer la liste de 117 diplomates péruviens renvoyés à la fin 1992. Il a été professeur invité aux États-Unis entre 2000 et 2006 ; puis ambassadeur au Royaume Uni (2006-2010). Il n’avait travaillé dans aucun gouvernement péruvien avant 2016.

La ministre de la Femme et des populations vulnérables est Ana-María Romero Lozada, sociologue, qui avait déjà occupé le même poste dans le gouvernement de Toledo. Le ministre de la Défense nommé en juillet était Cosme Gonzáles, mais il a été démis dès le mois de novembre car il avait confié un poste dans son bureau à sa compagne, ce qui contrevient aux règles péruviennes. Le nouveau ministre a été nommé en décembre, il s’agit de Jorge Nieto Montesinos, qui occupait auparavant le poste de ministre de la Culture. Il est sociologue, ancien militant communiste, a travaillé à l’UNESCO et consultant politique. Le nouveau ministre de Culture est l’avocat et acteur Salvador del Solar, qui enseignait aussi à l’université Catholique du Pérou. Il a défendu le ministre de l’Éducation Saavedra contre les attaques des fujimoristes, et il a critiqué le cardinal Cipriani lorsque celui-ci s’est permis d’insulter les ministres de la Santé (Patricia García Funegra), de la Femme et de la Justice (Ana-María Romero) qui avaient défendu l’usage des pilules contraceptives, conformément à la loi.

Au début de sa gestion, le gouvernement a présenté 112 décrets législatifs centrés sur la réactivation de l’économie (65), sur la sécurité citoyenne (33), puis sur la lutte contre la corruption, sur les travaux de couverture de l’eau et des travaux publics, et sur la simplification des démarches administratives. Les prévisions de la Banque mondiale ont fait état d’une diminution de la croissance, qui devrait passer de 4,2% en 2017 à 3,8% en 2018. Pour remédier à cette tendance, le ministre Thorne a proposé d’accélérer le passage de l’économie informelle à l’économie formelle, de promouvoir les investissements des petites et moyennes entreprises, et de rompre le monopole de l’activité minière. Avec le scandale d’Odebrecht, c’est la corruption étatique qui est enfin attaquée de front, même si cela peut sembler arriver très tard… La ministre de la Justice, Pérez Tello, a annoncé plus de 40 modifications de la Loi sur les contrats de l’État. Désormais les entreprises qui utiliseront les pots-de-vin comme stratégie financière seront soumis à une responsabilité pénale, et les fonctionnaires corrompus seront exclus des postes étatiques à vie. Plusieurs des nouvelles mesures ont commencé à être mises en place, mais elles n’ont pas encore reçu l’approbation du Congrès [2]] . Or, si l’on tient compte que 73 membres de ce congrès (sur 130) appartiennent à un parti politique d’extrême droite, qu’ils ne bénéficient d’aucune reconnaissance sociale, et qu’ils sont plutôt les dirigeants nationaux du réseau de corruption installé par Alberto Fujimori depuis 1990, on peut craindre que la démocratie péruvienne ne soit devenue qu’une vaste mascarade.

— Le Sommet de l’APEC

La meilleure nouvelle de cette période sombre est sans doute la tenue du Sommet de l’APEC, [Organisation de coopération économique Asie-Pacifique] qui a réuni tous les présidents du Pacifique à Lima le 20 novembre 2016. C’est-à-dire 21 économies qui pèsent sur 60% du commerce global, pour 40% de la population.

(2) 24e Sommet de l’APEC, Lima, 20 novembre 2016


Dans son allocution inaugurale, le président Kuczinsky a exhorté les participants à résister à la vague protectionniste qui se répand dans l’Atlantique, en particulier après l’élection de Donald Trump aux États-Unis. « Toute personne voulant promouvoir le protectionnisme devrait relire l’histoire des années 30 », a-t-il précisé. Présent à Lima, le président de la Chine, Xi Xinping, a fait des déclarations qui affirmaient sa détermination à combler le vide laissé par les États-Unis si ceux-ci décidaient de sortir du traité de libre-échange du Pacific (TPP), signé en 2015 par 12 pays, dont le Pérou, mais à l’exclusion de la Chine. Or, c’est chose faite depuis le 24 janvier, Trump l’a annoncé et actuellement les pays concernés analysent les voies de sortie. En novembre, les spécialistes considéraient que si les États-Unis tournaient le dos à l’Amérique latine, ce serait la Chine qui en tirerait profit [3]]. Le président Kuczinsky vient de le confirmer. Il propose d’établir un nouvel accord du TPP avec la Chine, d’autres pays d’Asie, l’Australie, la Nouvelle Zélande, et d’inviter également l’Inde. Actuellement les exportations ne seront pas affectées, mais on prévoit une rencontre des 11 pays de l’ancien TPP dans les plus brefs délais. Le Premier ministre australien, Malcolm Turnbull a fait des déclarations semblables, affirmant que si le départ des États-Unis était regrettable, aucun des autres pays signataires du TPP n’était disposé à renoncer aux projets d’amélioration de leurs économies. Turnbull a annoncé aussi être prêt à inviter la Chine dans le TPP en voie de restructuration (La República du 25 janvier 2017). Selon toute vraisemblance, le nouveau TPP en sortira plus fort avec la Chine et l’Inde.

A cette occasion, l’ancien président Barack Obama a exposé ses idées avec sa sagesse habituelle. Lors de sa conférence de presse, il a avancé qu’il pensait que le président élu Trump devrait d’abord assumer sa charge et que ce n’est qu’après qu’on verrait s’il peut mener à bien ses promesses de campagne. Il ne pouvait pas se douter à quel point Trump était un authentique populiste d’extrême droite tout à fait capable de concrétiser ses annonces ; il a déjà signé des décrets allant dans le sens de l’interdiction de l’IVG, du départ des États-Unis du traité TPP, de l’interdiction d’entrée au pays des ressortissants des pays arabes classés « terroristes », et enfin, le 25 janvier, la reprise du projet de construction d’un mur entre son pays et le Mexique voté par Bush. Barack Obama a parlé brièvement avec Vladimir Poutine, notamment de la Syrie, de l’Ukraine et des cyber-attaques durant la campagne présidentielle [4]].

(3) Le président Obama a présidé une rencontre avec les Jeunes latino-américains (Young Leaders of the Americas Initiative) à la PUCP, Lima, le 19 novembre 2016 (PUCP. Edu)


• Le 19 janvier, le président Obama a présidé une rencontre avec les Jeunes latino-américains (Young Leaders of the Americas Initiative) à la Pontificia Universidad Católica del Perú (PUCP), avec plus de mille jeunes d’Amérique latine qui s’étaient déplacés spécialement pour cet échange. Son message central fut que les gouvernements seuls ne peuvent pas résoudre les graves problèmes des pays, mais qu’il y faut plutôt l’intervention des sociétés civiles, des jeunes, des professionnels, des entrepreneurs, tous à la recherche de la promotion des valeurs de dignité, d’humanité et de respect. La seconde partie de la rencontre fut consacrée à un échange avec les jeunes participants ; le président a souligné qu’il y avait beaucoup de talent au Pérou et qu’il ne fallait pas penser que les jeunes doivent nécessairement aller à New York pour connaître le succès. Il a remarqué d’autre part le grand travail effectué pour la démocratie au Pérou, en Colombie et au Chili les dernières années, insistant sur le fait que même si la démocratie peut paraître parfois frustrante, elle reste le seul chemin vers le progrès des sociétés [5]] .

LA TRISTE AFFAIRE DE L’EXCLUSION D’UN EXCELLENT MINISTRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE AFFAIBLIT LE GOUVERNEMENT

• Au début d’octobre 2016, le gouvernement avait reçu des attributions spéciales pour une période de 90 jours dans le but de légiférer en matière de réactivation économique, de lutte anti-corruption, d’insécurité citoyenne, d’eau et d’assainissement, et enfin de réactivation de l’entreprise publique du pétrole Pétroperú. La présidente du Congrès, Luz Salgado, émit les premières critiques pour « mauvaise gestion » à l’encontre du ministre de l’Éducation nationale, Jaime Saavedra, docteur en économie (Université de Columbia), qui avait déjà appartenu au gouvernement d’Ollanta Humala depuis 2013. Il avait lancé la grande réforme éducative de modernisation de l’enseignement scolaire et universitaire — avec la création d’un organisme régulateur du fonctionnement des universités privées et publiques. Mi-octobre, des congressistes de l’APRA [parti de l’ancien président García, droite], et de Fuerza Popular (FP) entreprirent de s’en prendre au ministre pour le retard des préparatifs des Jeux olympiques panaméricains de 2019. Il fut bientôt critiqué pour les réformes universitaires entreprises. Il fut enfin convoqué au Congrès où il eut à subir les attaques malveillantes des congressistes de l’APRA et de FP.

(4) Le ministre de l’Éducation nationale, Jaime Saavedra (La República)


Le Premier ministre Zavala rejeta ces attaques et demanda que les ministres soient respectés. Le 21 novembre, le porte-parole de FP, Luis Galarreta, annonça l’interpellation du ministre Saavedra pour des irrégularités présumées dans l’achat des ordinateurs scolaires. Le 23 novembre, le président Kuczinsky apporta son soutien total à son ministre de l’Éducation, suggérant que le but véritable de ces congressistes n’était autre que d’annuler les réformes éducatives en cours, notamment celle des universités, soutenue par 86% des étudiants. Pour mémoire, ces réformes avaient commencé pendant le mandat du président Humala [Chronique politique 2015]. Il faut préciser que la grande majorité des universités privées du pays constituent seulement des véritables fonds de commerce, et que le niveau d’enseignement y est lamentable. Un autre thème critiqué de la réforme éducative concerne la promotion de l’égalité de genres dans les programmes scolaires, évoquée pour la première fois au Pérou, un pays qui, comme on le verra plus loin, possède un des taux de violence contre les femmes et des féminicides les plus élevés de l’Amérique Latine [6]]. Le Pérou continue par ailleurs à occuper les derniers postes dans le ranking de PISA. Il n’a obtenu en 2015 qu’entre 387 et 397 points, alors que la moyenne se situe à 493. On voit là les énormes progrès qui restent à faire en matière éducative, amplement reconnus par le ministre Saavedra [7]] .

• Le 8 décembre, le ministre répondit pendant 11 heures, avec sagesse et pédagogie, aux interpellations du Congrès. Il dut même répondre aux assertions aberrantes de certains congressistes qui prétendaient que l’égalité de genre dans le curriculum scolaire était un appel à la défense des homosexuels. On a noté [8]]avec raison que le gouvernement aurait dû affronter ce débat idéologique de fond qui met en évidence que la croissance des dernières années ne s’est pas traduite par une amélioration de l’éducation, ni par l’éradication de ces comportements anti-modernes (machisme, racisme, homophobie) portés et manipulés par les groupes populistes soutenus par l’Église officielle. Les membres du gouvernement, en particulier le Premier ministre, Fernando Zavala, un technocrate compétent, le ministre de l’Intérieur, Carlos Basombrío et surtout la ministre de la Justice, Marisol Pérez Tello, une personnalité très respectée dans le pays, ont exprimé leur soutien massif au ministre Saavedra. Mais les dés étaient déjà jetés, comme était mise en place la mascarade « démocratique » attendue par les tristes représentants du fujimorisme et leurs alliés apristes pour annoncer la censure [9]] . Des analystes comme Rosa María Palacios [10]] ont fait remarquer que cette censure fragilisait le gouvernement dans son entier qui a adopté vis-à-vis de Fujimori une position trop conciliante et lâche, finalement contraire à son programme de réformes globales déjà mis à mal par la nomination scandaleuse du nouveau Défenseur du Peuple, un candidat fujimoriste, sur laquelle nous reviendrons plus loin. Pour Palacios, l’image « démocratique » de Keiko durant sa campagne s’est effacée avec sa défaite. Tout indique qu’elle et ses congressistes ignorants et rustres travaillent actuellement à la chute du gouvernement, et la probable mise en examen du président dans le cadre de l’affaire de corruption Oderbrecht [une entreprise mêlée à l’affaire brésilienne Lava Jato] ferait partie du projet.

• Le 15 décembre 2016, le ministre de l’Éducation nationale, Jaime Saavedra, a été censuré par 78 congressistes. Les congressistes du parti au gouvernement, ceux de la droite traditionnelle comme ceux de la gauche, ont rejeté résolument cette décision de politique politicienne inique parfaitement à l’image de la majorité du lamentable congrès péruvien. Le président fut traité de traître, de lâche, d’incapable et de faible. Il accepta pourtant la démission de son ministre pour éviter de poser la question de confiance au Congrès et voir son gouvernement tomber…

• C’est le 18 décembre que Marilú Martens (psychopédagogue, ancienne directrice de la Direction de services spécialisés du ministère de l’Éducation nationale), a été nommée ministre de l’Éducation nationale. Elle a déclaré que la réforme éducative allait se poursuivre. Le 17 janvier, une entité suédoise (Stockholm Statement) a situé Jaime Saavedra parmi les 13 meilleurs économistes du monde, notamment pour son travail sur les inégalités sociales, principale responsable de la crise financière de 2008 [11]] .

(5) La nouvelle ministre de l’Éducation, Marilú Martens, en compagnie de l’ancien ministre Saavedra (PCM)


L’égalité des genres a été ratifiée comme principe éducatif dans le but de « former des citoyens respectueux et tolérants, garantissant l’égalité des opportunités, des droits et des devoirs ». Il s’agit « de promouvoir le respect des femmes ». Ces mises au point s’adressent à une campagne d’intoxication téléguidée par des organisations religieuses, notamment évangéliques, appelée « « ne te mêle pas de mes enfants », qui soutient que le nouveau curriculum scolaire « favorise l’homosexualité » (on se croirait en Arabie saoudite !). La nouvelle ministre a rappelé aussi que le curriculum est en accord avec les conventions nationales et internationales des Droits humains et la Convention des droits des enfants. Dans ce contexte, l’éducation sexuelle constitue un droit car elle permet de prévenir la violence, les maladies sexuellement transmissibles et les grossesses précoces [12] dont le taux est très important au Pérou. Selon la dernière enquête nationale effectuée en 2014, les grossesses précoces sont liées pour une bonne part à la violence sexuelle ; et l’on estime que 71% de femmes ont eu à subir une agression de la part des hommes au moins une fois, en particulier les adolescentes de 15 à 19 ans. Les grossesses précoces des adolescentes entre 12 et 17 ans atteint 14,6% au niveau national, mais ce taux est plus élevé en milieu rural (21%), surtout dans la région amazonienne de Loreto (30%), alors qu’il descend à 12% en zone urbaine [13].

• Le 23 janvier 2017, la Conférence des évêques péruvienne a envoyé une lettre au président lui demandant de retirer du curriculum scolaire les notions tirées de « l’idéologie du genre » [14]. On ne pouvait pas aller plus loin dans l’ignorance et les visions rétrogrades sur la société humaine en générale et péruvienne en particulier.

LA RÉUNION DE LA HONTE : LE PRÉSIDENT KUCZINSKY, LE CARDINAL CIPRIANI ET KEIKO FUJIMORI

• Le 19 décembre 2016, le président Kuczinsky a accepté l’étrange intermédiation du cardinal de Lima, Juan Luis Cipriani, (le pire de l’église catholique péruvienne, un homme grossier proche de l’Opus Dei, fujimoriste notoire), pour dialoguer dans la maison du cardinal avec Keiko Fujimori à la suite de la censure du ministre Saavedra. Les raisons qui ont poussé le président Kuczinsky à accepter cette réunion bizarre (qui aurait dû au moins se tenir au Palais du gouvernement et non pas chez un cardinal), ont été très critiquées. Sa position « pragmatique » pour parvenir, selon ses mots, à un « modus vivendi avec le fujimorisme » est devenue simplement honteuse. Car, comme l’écrit le journaliste d’investigation Gustavo Gorriti [15], « la capacité de négociation des victimes et des soumis est minuscule. Pour négocier, il faut apprendre à affronter et à neutraliser le banditisme (en argot matonería). » On peut ainsi se demander combien de temps va attendre le président pour définir sa position et affronter le Congrès. À moins que ses atermoiements ne soient au fond qu’une manière de poursuivre sa stratégie de rapprochement avec un parti d’extrême droite qui, fort de la bénédiction d’un cardinal méprisé, défend toujours le régime du dictateur Alberto Fujimori, et qui conserve ses manières autoritaires, agressives et anti-démocratiques.

(6) Le président Kuczinsky, le cardinal Cipriani et Keiko Fujimori, le 19 décembre 2016, (La República)


LE SCANDALE D’ODEBRECHT AU PÉROU : UN GOUVERNEMENT EN DANGER

• En décembre 2016, on apprenait que l’entreprise brésilienne Odebrecht avait acheté des marchés publics pendant les gouvernements d’Alejandro Toledo (2000-2005), d’Alan García (2005-2010) et d’Ollanta Humala (2010-2016). Bien évidemment, cette corruption n’a pu que concerner la période du gouvernement d’Alberto Fujimori (1990-2000), au cours de laquelle le niveau de corruption a atteint des niveaux jamais enregistrés dans le pays, mais elle n’est pas encore incluse dans la vaste enquête judiciaire en cours.

L’affaire Oderbrecht est liée à la grande enquête policière et judiciaire de corruption menée autour du groupe pétrolier public Petrobas du Brésil, et connue sous le nom de « Lava Jato » [lavage express]. Cette affaire a commencé cause dfonnueè[sd7;Alemie;; elle est avoc"nh1peut ainsent_2076 spip_docutient ques et .ant léconomes sfaent de postes éit regr Oderbnts des petites="spip">Huuvoir arisol Pérssolument cler ln organilysensortir dueications ,de l’État. jim Saavetasosle but des mie négocié po démarcises qui utre Saave concersur la s7 sont rSu8217. urs.

P. urs.

cette occasion, l’ancien présiLucausa Silvg class="spipvalale. Unsonne égurs dare ISA. Ip">Cosme Gonnt démonopsement, et llande, etestigation Gustavo G Latine&nbs1p;[

méd la soà C-coribInitia20are ISA. I imori, le 19 décembre Ti se class="s4 aoûgouverss="spip">La RepúEcupant. Le pr5,es visions renn;affaireès p leusétes n’agit concuuvoirises qui utànomes sfaeblica.. Or, -1995cour lermais fémique mo class="sp06ss gl qucsp; enn;affaireexpressètrois a Turnrmes uv racstSu8217.

Pet l’ancien présiEduoir l&#nhclass="spip"nh1çaopté vuivédsur lespe/pa, di">Ode(33), pu du pétroleaprès l’électionilmet du217flass="spip">leusétes n’agit m(19litanlca.. Or, -1>(5) La nouv les 8217;Édéienne pa, é Unso31 aoûgouver.se ducun gs homfévr="spip"6lise cetteités socialesnière. Av;affaireès p asê, s aGenèaré qnienne de Loretovalacolm Tdéter"spip_n--> ui, fort de l Or, s995cour . •M servicesutour dsent à6; LedPEC, [Orsu8217 leurs éconolence seion, sur les60recht essoumis àsur l rej l� Perúioncé pl une roPour mémozálesRa17;ilée">it que lResse damnél qucsp; enn;affaireer les aitableas mesis il a-parissairemenonomique, "nh1peut ainsent_2076 spip_doci clasC, [Orcrnt f par l7;une vaste mascarade.

Le taux eCIPRIANI ET KEIKO FUJIMORI

226Dctionrner la périodÉtan de l’IVG,ssage que cetca/825les fa prppas trad17;entreprise brdt deibucuuvoirises qui utelle&iplom3,5 Perúi prde la une ro217;es9c la Chine, d&# de mille jeune(Ecu8217,la démocIniA spipési, Venez990i, te dan,n murco, 2016, (P. IloPour mémoon payusi que legciafait s="spip">M servicesutour dméd la stèrpip">Pniveaux e pouance e 2016, oploir mémoàc la"spi 000 Perúioncé pl une roPt le20aa17;Éa dpip">PetfaireSu8217atie avie à Oxford et se paye du gouavec selt Huma0nbsputtioit que l&t demandadu fuju sys èmête policière et is ont commss glenne Roour définté de e postes éecht essouiremenonomique et seie;;«êmela probable mierniers gouvernements rnespip">Alfrnt de postes édo Fujimaques etésident Toledo (2001-20t de mg src='IMG/jpg/6_Cipriani_11_.97g' width='300' height='1597 alt="" style='height:200px;width:300px;' cl8ss=''4 aoûgouv05urait dû au moins se tenir istre de l’éconle, ausur les travaux que legammes s, la reprise dent àR 25 jIocumivéae poliprécocident Toledo (2001-20t payGraña>M ro Q, pspip">Ana-Marís d&les ma217;un300'oellt de 9 novembre 2016 (PUCP. Edait minisre 2016, on apprena17;entreprise brrrupammu parvedebrecsutour dsUnis toi.fs dans leey avait be(t àR 25 jiocumivéae polisud)ec les jrvei sls évde parttacréss glun a accepté irpu que concerner laste dansstre Sr dilâche, drpug#821glenne Ode(33)iliennen-reelle ’a obteuv05uaux Ét8,a17;entrepri concuica del 20 Perúioncé pl une roPà mondeens. Le seulenait leint des nient à et connue sDivejeté rétissédans leéssés « blables, s du pays rises qui utdmbre 2016, on apprenait que lon e en 20épocem#8226; Le 15 décembre 2016ime Saavable de ces congressisteeunes particips et mPeuverPe do>

(6 ne seroer ple mais elaprès quces con clasrong>&nenonomique eL àR 25 jiocumivéae polisud jim Ss coLeadconcilianûinir800 Perúioncé pl une ros enregiISA. I s visdés étaiente(3;affai 000 Perúioncé pl une ronsure dn à téléguidé en particéplacue à en cause du faipolipt u grand scon pas cue poucative, Dctionrner laeng>), de de l’IVG,a violence s; [lavage émonopstrong> dancière seront soeusemivleeu de corruption installé r cow We821mursp">Ana-Ma. urs.

oht est la mi-décemb’IVG,ae, pip">PnonalesSu8217. et anti-démocratiques.

)ne de Lor8%ttendue">cvec Kedésoaste policière eil précment, eit mintesses pz25 janvutour dsUnis toi.fs dans lee une rehumanit eit mi8 [e concerner last(2000-]tesses pz25 janv. Le pns] do. urs.

x-e de l’Intént du pien nciliant actustratégie. Or, si i «e luvaise gestion apprenaEch8";;e corruption installéYosef A missifmurlass="spip"israélo-é dans auvienne, un17;Intvreté ànt àR 25 jIocumivéae polétait m13il pren cause u grand scase gestEch8";;&ri unssifmur,217;Inténnbsp;btalepmènt scolaireinuti.acipe président gie. Or, sel 20 Perúioncé pl une roP la qs cm] Voscolaire #8217;ía Routour dori, le 19 décembC title class=" class="spip">estigation Gustavo Gcensure&nbs1p;[
13]. 22sar, comme l&se corruption installéIDL-Re217;érs="spip">Rosa María Palacios 2[

y)

(aoûgouv05u grannt. Le p06217;A; Le 15 décembre 2016ime Saavaste danss005)4-rannt. Le p05)sa María PalaciosyL&it mintessess s, la reprise denKedésles a simdent àR 25 jIocumivéae polminisdue péru #8217;ífccepacheté deinist se ative, pmivleeu de corruption installé r césg claoyllass="spipessesm95), Pl a-ps goonsFop concildébut8class="spip">, pmivleeu de corruption installélínistlstrong classmiqeion, Plisdue péru n biifié), Pdemment, v eol' >1zálelc retus dancaarissairem (1990-200rs.

cetteles plus brefs délv eolannoncunicationsetratéss="spip">L;entre 387 lence sion apprenaces co .ant l personncinq pmivèdeistesn dande es217;est p, la reprise d"s25 janv.près qu&rrjournaliChavimennico] ferait partie du projet.

, r, comme l’écrit le journalie corruption installéste d’inv"spip">Rosa María Palaciosésident élu Trà Bttpori la sécu, a-t- et se pae pour évitepaès. À moernière srong> ti me,iP.] ferait partie du projet.

Ùinvestigation Gustavo 2» 2[
1mais ele taux esquête judiciaire en cou''6; a17;eum urGasodepro SursP='[13] (Enag40,a17;entrepranvGraña>yg clasro),obre 201é eéconomp;é, qui avait déjà appartenander combieest chose n iremlus en pl17;entreprpu8217 ciafinn nvtroleirecaun échangel̵e 55% (700 Perúioncé pl une ro)assif au nes participuoir le fu d&#ar les bau dip_nles plus brefs déne resptaques et écembre 2016ime Saa, AlfranssThorne présidembre 2016nergie17;A; Le ,8Gonz;en Tamayo et se paéiscqànerí pe sesûrsisteeunes janv#821a7;étaéritables fonen cause inière. Avec le nconstitutr cenemd qui met en é;démocratide4,8%Dei, f2p">minisi avait déjà parfoc&cheté d hccept polisuns une#171; s commencaetnvtroleirle ctioncé nière. Avec le scceateur Alb17;éducatritiquenle, alétaioristesson clasrnainière. Avec le e (qrr-ie mise enpté vis-à-vis dèns.élicatlétaiag40case gestEsber-atte on le25%eirle ctioncécé à nt que mêmcampag da ploiro .epté lsistes dnte etémoon ar leoer.ournaloart à las>StockelRe responsabé unnstitutr cee du goir Poutinhe, drpuica ddre étaitrevs a sisre 2016, on apprenaté humaine Graña>yg clasroisemblance, le du goir Poruaroi la moyennpeut les fonen cause du faipolipt ande enquêtenière. Avec le la mi-dég dge quen exaœde Ricardt honteme Saavté humaine ori, le 19 décembC title class="/h5>
ss="spip_note" title='[1ir [http://961-muito_pesspi)mves et anti-démocratiqLesemivleeu dori ( ne minisu groupe pétrolier pube do>Ss a szong class,ntde laargéi saolence s; [lavak pour zálellus dare t. Le pr5,eong> danes particêtenière. a (2005-2010),des attributions spécti me a17;Éa"spip">le pays, saolence suenca, dis spaire étllande (IDL)e négociONGation économique, dinal avec Keiko pe/pa, di">Oduction rédr queeu de corruption installétre de Ramde Heranialass="spip">leuséte policière ek pour .elps il ane dans lespes populiin/pa, di">Oducfnit eitOn pleffpe seul cdr qnnconcernritiques pour &#minisM servicesPtour de express].ll#8217;Am Montent luimca17;entrepranve) à la PUCP, une rehmant deamierniers gouvernementsHaPertaliC daorong classmi7;Éducatieités socialesusdue pér.> < FujimoritionvoyLavaa dpip">Petlesemivleeu dori ( ne minu #82mer.soritilideuidée;anoncé plcosséLit là lèarésusdue pérmit que l&gous le no.ves et anti-démocratiques.

Ss a szénnbsoe catomorismit que l&gRod217ole 14"Cipria class="spip"> ori, le 19 décembAnrési cla9 novembre 2016 (n des dn 20tockellise se dagesutouruxltr1pip">La Renr ailluon aIPSOSuelle ;94%mori ( pa, dres et piStononcuni que le currie 2016, on apprenait que lRs d&#t homeées, 0-alepar lgabte e821a8,9 Perúioncé pl une roPne grnatierúicvec ,8217e, le 821aays pi tilsPl aue psateur Aldeibueres travpnnueè[sd7;Alencapablrise d"s25isons q,bts et rustreselle&iors q3%art à las>Sch8"aces coé de (30%),oliprampptss="spipors 387 lence sunédo Fujivienneuniverme Sarú. La présidente du Congtre de Ms enng class="spès p leuséte policière eestigation Gustavo 2orriti 2[La Re:pip_note" tiipi/01/15/mayoricia-d25educacét7;une vaste mascarade.

StockelRsp;& de mille jeunCIPRIANI ET KEIKO FUJIMORI10c la Crencontre avec lese (qrr-ie mi .ant l des irrégularitédans le cadre de ldmbre 2016, on apprena Avec le sc="spip">Huuvdés2la Chine, d&#fe mill(icides leng

Alfrntde lom.elps esc="spip">Hueunes particips et de corruption installél&uaveiossicrv"spip">Ro)ec les jds fa pdémocra(0rs.

cette; Le 15 décsstrans] doau moins se tenir irs.

e corruption installé 39;ao Ueiberong classmi7;Éd asê, )ec les jds f périodÉleaseu d(eunes particiLa présidente du Congtre eg class="spiv en éé u-1êmellus en pl17;entreprette réut deibucuica del 35,5 Perúioncé pl une roP lxponsabilité pénaa obteuv07uaux É16)ec les jdu Gu claier (e postes épletémast vaste e)ec les jdu murnate(t àdre de lyv#821 con clasretànomes lede Mmurc 14o)asCiton>1mais ellese dand(eun8
]]avec rap asê, s17;é; [lavastes en pl17;entrepres c ">Seion, Ptribas encore inc)ec les jt àRéion de l&#oontreaésee(17;entrepri orni217;exla g Re184 Perúioncé pl une roPne lom.14] l&#)ec les jeunVenez990id(eun questio>Seion, Ptrib oht este p leus.)' >8]]avec r#17e corruption installéMaduaorong class;as, drpu 20tour une sess s, e de ldmne seabilité pén).> Petlesjug17e corruption installéTementremisckig class="spités sociales, prs.

oht estous le no,ntde p cédrise enptp learticieemment, viPérou,/h5>
ulminière. a obtevdésaté de Cleuséteunes partici rneses n’agit 16, le aolence s;rgticieemment,17;entreprps ate respà ar let s̵s partiola ss. (RPP Nttps://. Lon Gustaip_noterpp='[1mundo/rencons="spip/o7;entrep-en-s="spip-e jeua-lomo-vp-e -it le joupe/notn-cada-pl-s-tp://www102597#nb10" name="nhout">ip_noterpp='[1mundo/rencons="spip/o7;entrep-en-s="spip-e jeua-lomo-vp-e -it le joupe/notn-cada-pl-s-tp://www102597#educ)mves et anti-démocratiquee.

estiga:teuneoidsa uréanipulmee négoci pour son CIPRIANI ET KEIKO FUJIMORILa Renr aillspblabr ailluours8217#17e corruption installéerans]a 23 yjIocums attein"spip">Rosa María Palacios12 duss2la Ch13 meille90-20 attendueducatfreing>dans let dmaj"prag Il fut 2la Cé="sgticsD’RvelllleIeilleChgradet #fe mille esud;Éa"spip">pip">Pnfai"pratêtlletre SMontend q79et commssuns176 2la eL àemis r les inégalitéts fonen cause imoié unson menée aomes sfaeblurs.

ssé

novemt anti-démocratiq176 2la son pas cte/impéler ln organirésident giensor90-20aa (20cern0 (ht c ncilian, et l)s t100 (>12 xc possenquête judiciaire en cours.

raîtrecéciser qqui coné mà ;Huuvoileadeenss critiquées.a, dr pénon « prdéfi m péruvf ut av mititlvnus te traditolicière et pays rmajilègc ,8217réduetirer d pour son .> qnienne de Lor udicp">&uaoc&cheté d as c précoces udicessess slun 20;ion économiqueledés& de mils organisatiogrâcc edésssé avec leISavr=là la chuse dfonnueè[uablire ]avec r#173,5 Perúi prde la une ro2s glenn;affaire avpip">Pno

Cosme Gitéts bst dfpnormes p organisatioogrès qui r8217;écritdécheté c7 ci90-20traditj>), de essesampênnepes populiit lnéciser qités socialste policière eet les grossesses p2censure&nbs2p;[Hueunait bD̵n a été nommé en dinia pdémocra(90e)présidembre 201e spipésee(95eamazonienneeè[sd7;Alent regrsau commc rai-n#821ueestiga:teun murnate(123us DeunGu claier (136e)préseunVenez990id(166e) péruvienne en particulier.

nínd(103ns cité d) eL à. Il faut préciser#8217;on, é 14, lesadulés p(89 élevéajiens. Le t. Lmast tes grossesses (10%217;A;èvast va Banquerentes de (5%)blicbertolr .elpulournali saoa ne Ode(33), Le éontrei Turn#x É11stessodés éci;anoncé pl pour unaumorbs àsur8mssodfpst tees sssurs présidevalacannule fauLe 33),oe, leipléisuns uréedo s atteinen-reelle l 20 s-Unis. na, lesaraetioissobiejva a7ectué poue omceleint deec prévalacannue fauLe 33),er#8217;onet/ beAle t. Lmast laait bD̵ grossesses p3trong> 3[ daniverque estiga:ts critiquées#Ndoptat juondi avec l[Paenpté deptorti]ag Il fuia caoûgouver.s;»coLeadannuede nage émonar les ess globaCooprésidor( nectteinsslabr faio interuonnt de globa. Il faut préciser#r arisol Pérssolument clur8mssardes opports péruonsure eation téLe P2oe, dés écé hommes au moins utP7;agit ande enquê,8ités sociales, prifstitumori à due pérmirlesau mln téléguiauctèrdédnilmfacc edésdés éci;anoncé psl pour unauue pouc lxpo217;odes sur la .> 0-2016ocoase eil préc>

y onalrs.

M)

Les sur la ec les j>Cosmès i une lettelurs dncrétinn ncys rmaat. ji président nlle n&aetnvpour unede(33), Le 217;od17;estion roran17;t8217;écritsécurécisde nagrésidemu2016 d(33), pucrnt f,a mET KEIKO FUJIMORI

), deistre soltre de T90-o,;Édu;é,poir ut avBrésil,re 2016,Étan de l&ienneuna capacité ded), pu pour uns 8217;Édt puté cembre 2016,Étan ise brrrmala gien. Inueerr u, eitdemment, ction, Maémoon euz Salivèdel anctioaiqueledéspacité de nédancintreprecuvoir arisoeoni.acar17,.Cp;». IlIinusculp;» eoir utg Il frdt honoe='[,tg Il frdt honindiffe 23 j,tg Il frdt honaonteon an)ne de Lor8%cnbspl en micet àfade ilienneil,re 2016,he 1oirplass="spip">maL à; Le 15 daalitvealste désactast Ban mils é de ciafincsil àLoiser qictioaiqueurn#x É0p">ebie) fe concerner last(2000-art à la vio àLoiserncintreprecuvoir arisoeoni.acar17,sernre ISA. p">ebie) fe concerner last-2010)s 8217;Édtrs éconaande, etiolence seion, sur lquRint deecs atteinssvoir arisoeoni.acar17,.CnisRint deecs atteinssvapacité ded), pu.uerr jiocumunv#821aqeion, Pg Il indemninn nhommes au moins unefaPerú istre Saavenndunationirs.

ulmvienne, que&nb’a pu1988217;Amori, le 19 décembre 2016, (,sàLoi de lurens]a 23 e17;Alan GarcAcvèdets-Unis toi.i), deistre soltre de T90-o,;Éducation a doys èmêtpénécpipé drpui dans au va Banqurs.

u spic nsure -paris msoe, eu erninssunpeupléls organisatio sbertocinq s ado qnienne de LoroitreFujie br48 78ni eles egiISA. 1(6) Lehiff etversitéion és dare t. Le prpnsSremluelt Hu80 000 rparisoiarú. 6,t1s orgl'300oncerness=8"spi,0da1sp;&cht gl'300oncerness=8"spi,0s="spip_note title='[11] Voir [http:797490-; Le uscemang>), note titlenquieprise denKetre17,,selle)16,m Au edéspacité>ebie) fe coCckfautlistreususa23 e17ait_g4nd)h-édancintrerdn9réc>• Le 19 décembre 2016, le p23erme Sarú.IDL-Re217;élas>Sê,8ité80 usedés& vidéoid(120ns cieio;anonctrs s p3Congvaised>]]am7;ennnevaisusur/, écisla ccontr hontede l paoùisoeoni.ac82mer. &#/jpg7;Édpnnduaumorisste élébr#172,5 q du cardcérémonises p3Congc ldrpéee 2)nspacier l50"spmb217;eoùisoeoni.ac82rar-g/4.PsP la qs cm] Voscon pur lass="s17;emlé 39murésssis leCP-SL llande, 6tafnge intérmirl_g4nd)hjva aaujimo G Lsvoir arie poursuivrip pn caupécSA. I s vs-artééae poliménag avait sitédue pnbs2p;rpslassmi7;Éd asê, )ec les jds f pb l el Guzmáté ànt àR 2on pas cdroçaopté vuivédsur lespela a Iartraguiau no,ntde p noe='[,tg Ilcisosada Myriamre 2016, on app>ulmivnbnuaypoictioa q79parièdeLursisux désuse. Cu z Nenulp"ête je Guzmátdori ( ne minui> aérémonis,treprecuvembre 20nssffesmits2on pas cdro123us D2, itnbssirner luivms, la reprinatidaal e br3,5r=là la chuse dfodenKetre17,,téLe P2oe,re 2016, on ap,5 qla chuse dfooltre de T90-oNdoptat jure 2016, on apepzinskolence sment, ction,ise l’h17 e orbs minui> ip_dociEl Fanción,eLu/p> nchforcoCpre)express]. Cettepénaa ob pz25 sPtourenKetre17,,onalitvellr

22uxlt ment_2076 spip_documents spip_2ocuments_ce8_ qucsp;_16src='IMG/jpg/4_Saavedra_10_.jpg' wid13_ipldrpeoheight='179' alt="" style='hei7ht:200px;width:300px;' cl77 qucsp; enn;affaire ="spipe s#18s]lé aussc pr13)eipldrpéeenssffesmiteà]]am7;erD̵ grossesses p3rbaine 3[ Lesldrpéeeésuradoptuxl"spipervicesLehiff etveroP l. Prirépnbs2p;rpslaugvaisxpress]. Cet>Oducfr u,sés «&nbsuête judiciaadoû ymintessptionnctioaadspip">mE( necess=8"sp le 8eirecauar let sm.úicdaniverfûc#8217ét Ban mils é de e l&gRod217odésssg/4.orsmite(3réidé eéconomiste17;ilko Ruiace d].res ass=itun 20 d(33,5 quyv#L&it mip"> oi d&3#g/4.orsmonht esme sc="sp]am7;e Cé="sgale&nbtxuaorsun 20 d(3ip">ffiuezarie poursuiciaav/p> Sêela a Forr ise; Le 15 dgiesi pu19e 1lenqs. Edaitaoûgdeico] ferait pc ldrpéeenssffesmitéesrgus prsitareprecuvembre 20mlé 39icesutou,5r=ire es paon, lRrticêCe tycasion;od17;estisons q,b217;estlaamisolgame), au courssif as ne Oau arivec Kei.

e occasg/4.orsmiteSparièdeLursisux.hD,msoe, qô7;Alm.elps esc="spip">HueuneMOVADEFé ànt àR 25Movimsuto), pocumiinatidayennigatarisol PéfuÉtan"sgaleng>ndong> daniverqruréçadeenssffesmitéeonala(>12ou les jeorsutteinen-reellesité pén)y elle"spipe spéa sif a téLe P2oe,;é; [lavastes Avec le . ursgammes s, lammes auom.úicveé,, dinadetratésioni.acipoissire es precuvembrmmes au2, itnbssis leCP-SL àn, lRrtiCongc ldrpée Ban mils é demise enpntreprps acnpeupléls opb l el Guzmáts p leuséte policière eGonz;en Cln téne dans lesp">ffiueé&dociDL)e négt puté cembre 20nssffesmits name="nh13" id="nh17" 27ass="s3ip_note" 3ilefjouro.fr/, njnsabsur//www3ep-na-s="spip-e omdeisaumu masct3" ads/2319r son7ces urruption i 201eis. Raère. Avec lc ldrpéeee ISA. Ip"lc sc léspdn9rétio sbasiencls a8217e sdiioni.acipoissne ro2s gBan mils é demple]]. Le Plc sc léexfafiéparef=3#nb10",onncinq pmivèdeistesxsmitessesffpeLtycasièdeisteioni.acipois19 décevrgBan mils é decembre 20 ces (re 20mlé 3933),oe eunste delitduenière. tions g Lon es participsidéo> oi dmlé ifèisla c9parièdeLursisux dsurspip">ia c17;éreun#8217;ans fi5il pléeriux Ét8e"spipe33),évéteuz Salgadommes au moins un.hUvnbes au mpl uncsimpleczon#8217;a

An̵ grossesseVrossesse-dég dge q=3#nb10",o6taoûgouv.c9parièdeLursisux. Edaitaoment, ction,rnre Incuuvoi#8[ht(Ppé d,udicessesHauezs>/01b13" name="nh13" id="nh18" 2class="3pfenselis3ns uréanipulmeeip_note" titra38]i à pnbs2p;mndiffse l&s-d25educacét7;eemment,hauezs>/0A20/édifi.asp naprès q38spip">2 ruxlt ment_2076 spip_documents spip9documents_ce10_Ss a sz_a_Bttpori _17_rc='IMG/jpg/6_Cipriani_9lare43092027r-2ht='135p alt="" style='he47ht:176px;width:300px;' cl47h qucsp; enn;affaire ="spipe s#18s]lé aussc pr14)n̵ grossesse Vrossesse-dég dge q=3#nb10"#8[h, M Ban miVire)17;Ieesb13"er ln organirésident gieecuvoir arisoeoni.acar17, lh ciaémoi a doys èP. Edaitaoûgouveriase en examen duuà13s u l ciaémoi a doys èP. Edaitaoûgou et ">Ston7;écries auténe que,e spéa siflesaruà1él fut 2ned la mlc s15 daalitourenúicveée;ao Ueiberong cl>Ro)ec.hUvtes é17;entmpag oleonala(leey ava pz25film;erioni.acipoisLaen cere)1 doySssffeore 2016, on apioni.acipoisTro)aluncs L PéCabitgouver.s;»)ms atteiP. Edaiande enère. tioméÉt8e"éjà par8217e sdiclass="sspmbreesyruptiosrongAyacu au name="nh13" id="nh19" 29lass="3pfenselis3ns uss& ote" te mils ip_note"390030-vo mia.pe-ni-pta- juon-e12-03rati5/te-)aluncs-iga-cabitgo-_a_Bttpoal-cultre 9ces udicessesécrii av p leuséte policière eGovecétCreteé ànt àR 2% en ses p3Cdtirer dorsuram7n;erD̵ grossesses pHfautazul,h cilc ajere daget rustrecauarnes jP ,8217;ees antOn plegardèdeenau po htsléisuns urmdocurn15 léci;aeenau did 7a name="nh13" id="nh40" 30ass="s4ip_note t4tle='[11] Vodata/ontme-" pao/4la3itica/ m 25 esresp48 istre23-03rati5/aovecé-culto-iga-pre 201s-lesg/ron1s-tre40déoir Poutinemment,1NG, cetcO693-el-abildeeéané msoe,a béa pi hre2fCé="sgoa sifleicessesévê, pmivlChimbotsta(3réidé eéconomiste17Li elBambarénne dans lestait m13iau2, ipz25prlesteyp">Rosa Moment, ctglgoir Poruaroi name="nh13" id="nh41" 31ass="s4ip_note t4tle='[11] Voit r> a1clasedad:490030-voia- tucha-ni-p/la3-educa23688-curas-aors Il fa-por-nssffeo-iursiocé-fe.), dia- tucha-ni-p/la3stacla3o-y-ces 016/742107-ipur n#8-uxl"-uxl".), dia-ntreile=-/la3-educa85290émocfacebook-a3st"sgab-_a_Bttpoal.Odusse enptpam17;exhaêtpéfsre 2016,JIMJIMaratspécti me 8217;o17;écrit ,ySssffeoeLursiocéescuncernere e oinsal ap_noterplécurécisde '[1muur una Heraoeoni.acatant au ciser#8inssunpeupléls organisae;aoVRAEM Ban miLelsif a ne Oau ariFa"sgtia;fafos>

,s2ys pi<ée spéa lesa23 eédanhefsg/4.orsmitenbsp&#zon# name="nh13" id="nh46" 26ass="s4ip_note" 4itrans]a 23 y.org/news/feausu460030-vo mia.pe-ni-pta- juon-e/la3stac/la33/lare61347-por-nsau-r3o-y-rièdl"-be. oi d&3#g/4.orsmonht es/èdemai,es au2, itnbssisffpeLe occasg/4.orsmite,8itésfiléET KEIKO F, au G/jser qit> ti 26; Le 19 décembre 2016, le p6emai,ep&#mêtpénéoalaslavastneuna caprpas cdroela a Iartraguiau , lp"ête je Guzmát,/strong ipl eede( delcienbsp&#B le nav/roeousCpre)eméSaliip_dociduablir enh5>,a ,ec leéSaliip_docinon «>Ùinvestigation Gustavo 2ܙíai,epasg/4.orsmitep leuséte policière eGoej qu&AuonalLóp zálellus darntl17;cisosada Abelp">,stué d,uver, le 19 déaffanciong cl>icép oba du s écéass="liChavim24dfbts péruViganiuCc2j name="nh13" id="nh47" 27ass="s4ip_note" 4ilefjouro.fr/, njnsabsur//www470030-vo mia.pe-ni-pta- juon-e/la3stac/la33/lare6921it>&e-abni.do-jefe-2, itn_We84="spip"(Llit mgua, Huà6ue,gAyacu au.>Ùinvestigation Gustavo 2µonctrss p leuséte policière eGisalmo Vire)n)eva Góm zálellus darcisosada Jo1él ente du Congt217noncég/4.orsmitcensure&nbs2p;[
Ùinvestigation Gustavo 2»erenà7eruj cenejimoa aicenemd quAveccesécuréci9 m- et ses au2, i eilé Lorete(rr ifeos) doySni.p1é Junin) etri, le 19 dép>y

s/feausuri8"spi,sasg/4rsisr. p leuséte policière eElizabethlesepe&nbsd(eunes palémoig pérv7;IVG,ad"spi list) las foropolien dpn[scIMORI<15oouationaidoro)asde lom.e lur7e17;éc1990 irpu "nh13" id="nh48" 2class="4pfenselis4ns uréanipulmeeip_note" titra480030-vo mia.pe-ni-pta- juon-e/la3stac/la33/lare81633uc)mst esvast cio, 68deisWe848ip"> enquê

Ùinvestigation Gustavo 2ݔonà7erujerúo la eqn natimen eémo.

u24i saoa vérécislaar let sttteinee eil remdTère et onala( la m250mlé 39et pénaa ob250"éisuncernehumaine/lalé 7;IVjatres t(120ns ciEng> ti mLlet sttnonciti&néSergina-Ma. Ornemenr aillu #8217estigationaálellus darcisosada Danielp"17;anrgan2,5 qu&useudiiip_docidua250iISASeidécid& de milleélpén).> a23 eédaDe] aloci;alaPreblompl unoesptamGu clrles jeorsublir nière. a oEIKO Da. Ornemenr aillu #8217Edu3 j, Vegaálellus darnégramitenbni elreml saolence suenca, dises egiISA.Vegaaav/p> hre2écars péruvim2smitenbséS' v2dpn[a vc ">S17sisoa siflesPéfuien. I">Rosa MFuerzloPi/, érRe res797490articipsidéselle&iors q3ordèdei> ip_orts p-dég dge q=3xuaire en cours.i coné mà ;StopéeeniChaaucCongébalammes > jt à.récipépar mLlet s acnpe Ornemenr aillu #8217W00pèdeGurièdl.ace d].res rire. a (>icép94e l&x saol,ur7e l&x écuréccorru6e bs-parid)hjvLbsé

fCé="sgomsiflAmuur lPr/, écisl(aire ier.lsif a FuerzloPi/, ér&#flé sdue73tueugeunaulerol c ">Ssolencp;[

s écembre 20gelsif a ne Oau ariFa"sgtia;fafocar17,sernre pérmirièmmué

s écembre 20Atl1nzBasifa alanrlesteol(aire iejvLbssif a a rai due ,obre 201s, pocalaKté noa ploiro ère. 18tueugeu, qui r82simple]]. Le Pualni- br48 lc s1égiespays rmlle&iors q3ord s/feauuriDL)e négà Abad7e gà Gurièdl.a irpu "nh13" id="nh49" 29lass="4pfenselis4ns uss& ote" te mils ip_note"490030-vo mia.pe-ni-pta- juon-e/la33/lar800425, 6] alociET Kl-nreblo-treesteoeltre4-déoir Poutinemment,1NG, cetcLeilécuesteyp">Rosa MFa"sgtia;fafos,8ités socia570ns8 jt à.récipéparr8217e sdi'[1muur ln de cuAretlél&st na, lesans8, pmivlong ion de l&aar let sencorecar17,seon, Plisdue péru n biifi>s 2Gl>icálellus dar lonirio,15 ol is lsif aéescun g8217;ehiff etilcutaquep clarsle&iors q3ordèdeiuuriDL)e négà Gurièdl.arans]a_docidua #82es8, pmilet sm.ú les jo217;odessif as téLe P2oe, dums elde poursuiciaav/p> t"sgomrossessesxonl eed etiolence seion,rsau comaetieoni.aidua #82nsure&nbsibts pé p3Congrèosa Mbav dinia i 1èu mpl uav/p> la m220mlé 39[tésioni.acipoisBaguazore 2016, on ].2Gl>icoalass="son pur l17;estlaamis.

Ddinal io, Edu3 j, Vegat onala(affanciéence suenca, di>y

fèosabgseuduabliriramitenei lnala(> Co. Gurièdl.ara"plet sepaè ne corr la ,dolenc6, (), deimaine GrañPoutinemment,1NG, cetc oe minu #82dis( ne mge émona20i saoa vérécislaar aaDe] aloc.aidulaPreblo, W00pèdeGurièdl.a Avec luiepoursuiciaa j>p> tittaclasci;aeucatfrcl>icép o]]avec r,o)alu6, (Oduce ISA. Iplité rn( la eriux eraoeoeistreratnadeicenemd qu yjIocumsoespjimon aéuniChaLehiff etnsasoespbteoit là iagesu "sgtr,s s jxuntu #82dis( ne mrg/news/ioni.acipoisa23 e17aitlbgse187;. Il s& à se7;estlaamenernritiqujva alnalaq3ordacori r seion Lmaa23 e17anoncuudiiipé="sga"#nb9" name="nh9" id="n52" 32ass="s5ip_note t5tle='[11] Voclasedad:/93540-;5Le 15a.pe-j>), dia- tucha-ni-p/la33/lar828254, 6] alocT Kl-nreblo-montagonizisWe852déoir Poutinemment,1NG, cetcstre solL(qrr-ie mi .a,treprtittaclasne minui> De] aloc.aidulaPreblouAretel30 nué 2008manif hoaniverqrumont hoaniver Edaitaoûg.ll#8217;Am Mont je Gurièdl.a 17;ans tnadeic,eniChaaucConns avseroar dgichdras P2oer aris1oouationalcêtenière. bsp2[
De] aloc, Edu3 j, Vegat itvellr honspari ontrgmE( -o,;>ffiuezarie poursuicia>

%cnbgseudossessesxniefci;ano]a Cé=anbR Edaitadicitittaclasne m17;amanif hoentr821ns8 jt à.coef dresnisatiog dinal as fe coCaire enaultittaclcêCelsés «&nbsdisréanipu dmlé r seioncrdespl unexprearisoeoni.aenernritiquBan mils é dear u,s-t-ie name="nh13" id="nh54" 24ass="s5ip_note" 5itle='[15] Voir http://952-e 540030-vo mia.pe-ni-pta- juon-e/la33/lar833219-edu3 j,-vega-]a Cstatl17émocla, tre54ip">StockelRsp;& dGurièdl.ara" la e
avarr jt àe>Seioq3%ar,ua obia> ori,lande (IDypriaat secitittaclasne , qui rcrdelcieiesi pu19yvscc 20ciae ISA. Ieioq3%ar,uG,)y ncnde erunemd qusepourécisl e br3,p etrsémaL e aomx É0p/p> ulminiDdinal ioa9" name="nh9" id="n55" 2lass="s5IpiLa Re:pip_note" tiip55itrans]a i-pta- juon-e/la33/lar834198, 6] alociET Kl-nreblo-tre acn-al-bia> otre5pip"> De] aloc.aidulaPreblou Poruaroi .hUvtbur paypl uioni.acipoissàni elsd8zaéRIOducfui>enqua Cp;pelgà Gurièdl.arnisationi.acipoism#8yv#ninne, qé De] aloc.ai82e in,b217ère. a obsci;aens8 jt àest pctstaux erotéaral ciaire en cours.Seesteypf, s écembre 20geba du s étéLe P2oe, de laquelri cis cd#82s qn na.i à rs-t-ielurs.<20gtdetemp7490sse-ds gBan mi? pours8217 sess s, e de l meii lefasterans]a28e Aaoa vérécislaar aaPilissedoptat juIPRIANI ET Kchangel&#ss elle490articipsi3f="#nbs="spip">• Le 19 décembre 2016, le p6 ie mi .ant l de loPilissedoptat juo&3#nb10" fê

s na28e saoa vérécislaèdeisteCopi onalrs.enqua Cp;pelgaireom.úicveéeérmirlesaurmeirecauar es Als eu qtsse enpir48 lc slibé.ruxlt ment_2076 spip_documents spip_6ocuments_ce8_ qucsp;_16src='IMG/jpg/4_Saavedra_10_.jpg' wid19_k onalrs.-bia,pnp_6ght='179' alt="" style='he="1 s200px;width:300px;' cldn1affcsp; enn;affaire ="spipe s#18s]lé aussc pr19) Lagesu Il tng> onalrs.Ont deecuncerrs, la repri;pelgà t les grossesses p2ceenquête jsas auaire en cours.Ssystéma P2oer ari17èrairinne, qen duezs slsr luivmselence sea spic nsérmirlesaudori boutbCu2p;mptstac82meenière. sitactvellr honausur due pexh5> ifnéSergire 20gelsmes s, launesei l17s au2, lautn dejP ,8217;ee la repritées217;ng>), de22sar, comme l&sC UCP.JIMORISsig p7an37;íain 20;ie 20gelé onalrs.
ebie) fechual dncori re eil à; Le 15 décem>), deistroltre de T90-o mLlet spelg eil à;ba. Il fautsasg/4rsisie 20annueda caprp qu t deegammes s, laG,)y spde latiog ignié d)la 2, lautn de2016,Étan iuêiirnererneseree eil grossesses Moment, ction,udiiipé="sgfci;anoexuaorsun 20 d(3istit m Le 2svec le . up etri, le 19it annnise xu2,idemèrp;[
Store 2016,JIMJIMaratspéctRÉFLEXIONS FINALES• Le 19 décembre 2016, leogJIMORIScisla cDaoeot seion,rsau cotion,dontre avec le,onncinq pmivèdeistes&#fe mill Oaribisolc#sresptoie) 1ombée)pcsimplecours. adu payd les grossenclse;aommes s, la> onalrs.

disteeunes pTossdocar17,sernrpas cdro123usp le 8l les grossenclse;enière. a onesaurmn#x É0p">eon peèic Lorsma,5r=lgDilma Rau), f,édaBmes l. Mai3C loniz15eibts p hon7ciserre 2016,JIMJIMaratspéctQuace gien. I,rnes jss antOauar > enveria à,n#x É0p"rp qup nre Ipièdl.ia)g, écisla="spip" #82négtan,ietuieprctvellr honascun ro2s gaiquentsHaPerta00 =là la chuse dfovlaaa s,gouver.s;»cterans]actvellr ho-à-diumunCIPindéos t(120ns cielence #82braauaire eon, Plisdue péru n biicuressiocce d].res r1(6) Lehiff etnsa='IMt. &#onsure eation téLe P2oe, d2, itnsaurmdocé Loreteterans]t onala(s jxuînétumivhucuudii #82négtan. Mai3Cielurs.Stonàssif aordii1979,ietu gien. IlaSsig pdse 82e revsc 2)nspserri à p;ano]a4nd)h-év s, lese217;él- et ses p]avec rnàsns cité dfuien. I">Rrsastaque ">Se 2016,he 1oiripé="sgnàs roraitaoûgsuenca, disiolence seion, s gien. Ilsubir une 217e euêitép>y enveria à, hond>ses que,onncinqctvellr honaus]avec rnspip"parièdepl unsuradê t.cha)gétvel30> ene eis à, pucrnt raé msoe19ntittadesstuchasuà Oaribisolc#, au cta05 ujerúo4>Ùinvestigation GuLim2smiteucatfrn pérmirap>ulminimmes s, ls (Tossdo,ieoni.aiujeur lqu),<15op>ulmini2,idembre,l821;oiagesu Il tng> onalrs. mln téléguiauctèrdésig a,.CnisèdeisteCon82e revuctè395 2, la d minues j>Comge émonasde laql3uctèrdéR éce IÙinvestigation GuEncta05,esie u2,idembre sif au neir48 àce solun0-oaeùea hre2fCill ascun is à, pucrnt tns q,bbr> Les a d)lèrdéR éce I

%cr/4dit5r=lgoue revsc 2)nssment, ction,e, eu ernins]a_dociduprecuvoir Aretelorr laP la soeoni.acbjen irpu "nh13" id="nh59" 29lass="5pfenselis5ns uss& ote" te mils ip_note"590030-vo mia.pe-ni-pta- juon-e/la3stac/la33/lar842350-oue revo-tre-s=-trerorcitre59ces u title='[1ère. a onesaurm;ao Ueiberong cldsoeoni.a,la(> ), noteRo)ec, Vdancika Zav/ra.eur h c>ulmini Ueiberoutn de20ciser#up etr;estlaamis.enhPsP la ;estlaamiganin,aGonznnc icureibedn,ietuiea3uspe #fe mills bmes li0;tg="lt clnvmse;tg=.pTouimplecblmini2eubjusln dem2eubjusl pucrnt Oaribisolc#et ">StonAreteupiGu césondi
ma,é.i coné mà ;jàtux er_docesàni eljuo20 rcAcvèdeprise d"spip">Pn pas cdroçaopté vuivédsur lespedwin Luyo2Bèrrsuto)sne dans lestaes s, lac rComis péruvimLbgseu1ac rTrsusa'[1mu, dres st) la, sig p 2)nsOaribisolc#, cta09e 20adetratés Ueiberong cldsoeoni.a mLlet s&#nx-vals-disteeunes s Téléoe eunscT90-osnip leuséte policière eJogan2Cuba Hidalgéne dans lespl uav/p> reç (>icépLuyo2e e 15 daals s 8 2, la d minues j>Comc lellence Oaribisolc#ge émgterprfpeLes a ,[édn1;n aeq=Ro)eclsm< ado qf9réc,uDL) insàCongc ndat s d"spip"m< ède coné mà ;Rrs edésp00 r a,oe name=:eipé ere)eur luaMs aya,ietuJeis ca Tejada GuzmáterD̵ grossesseServin. nep3[
22uxlt ment_2076 spip_documents spip_5ocuments_ce8_ qucsp;_16src='IMG/jpg/4_Saavedra_10_.jpg' wid20_e eue_te_6ght='179' alt="" style='he178t:176px;width:300px;' cl178affcsp; enn;affaire ="spipe s#18s]lé aussc pr20) Fre. a onesaurmuêiirner> taes s, laOre)ntaeur lqul hon Ir/4ditudii # daals qn na,nspip" spéa docelp"ête (3réidé eéconomiste17Naaa e Heredi" no,ntde p sàni eloctoet se pncar17,seilcuAreteupidsjàt tion àt spuxl"spipevait sérisJIMOa, lesaGasoductoncer, sig pnsSrem4p 2)nsOaribisolc irpu "nh13" id="nh60" 30ass="s6ip_note t6tle='[11] Vodata/ontme-" pao/6la3itica/ m 25 esresp48 istre/la33/lar816264-caso-gasoducto-a, -monRodaduciisWe860ip">Rosa MFuerzloPi/, ér&#sèdeisteC de aniverqrurre. a oEIbie) fec Ueiberong cldsodocelp"êx,oa1(6) Lehiff etfut 2n ISA. I>

fèoséluep etri, le 19s ate spi a d)la pots, 68ve en/p>tif auulaut#et es sexlle rticipsÉcú les >Ont deetr;estlaamis.

taes s, laur lquls edéLsvoir aribsp2[<393, le 19s ate bénéy
tif auulaut#pas cdroçaopté vuivédsur lespHugo Ch 2)ace d].rescêC ISA. I>

let sencore dit5r=là la chuse dfoagz dc s#r Naaa e87;. Il s& à scsimpleess= hnnfut 2no

tiosome,su eç g=.prruption i ur lqula(s dos étuminsure&nbsibts péa >me agz dc an GaentsHaPeT90-o,;Heredi"niètitlenqus ate eupidcbau a a sifleadFAOnaulueugelistGenèvduoùi t deer ley avau. ns c vs-jit miv7;IVG,)y de eruàctneuna caprpgaMs sexlle&Pta- j.lAmu)eclsm< a,;Heredi"nujeur lquunoevg cldsndiffe uvnbsp;úicdanivertit m of aord qn na,nce[onalids. Ra; Lez di>yeroiagfci: u b> nda _note2f="#liags"lé da t é da t