>>Lise Andries et Laura Suárez de la Torre, Impressions du Mexique et de France, Éd. Maison des sciences de l’homme

1er décembre 2009
Auteur(e) : 

Paris, juin 2009



Laura Suárez de la Torre, de l’Instituto Mora à México, et Lise Andries, du CNRS à Paris, ont dirigé pendant quatre ans un projet de recherche sur les imprimés au XIXe siècle dans le cadre du programme franco-mexicain Ecos-nord. A partir de la rencontre de deux équipes de savants découvrant avec toujours plus d’enthousiasme le pays et les manières de travailler de l’autre, elles ont réalisé un véritable livre où chaque chapitre est écrit dans la langue de son auteur. Il en résulte un ouvrage aussi foisonnant qu’articulé, un ouvrage qui s’impose dès à présent comme une étape majeure des célébrations du futur bicentenaire. Regards sur des transferts culturels, ou décryptage d’un métissage ? A coup sûr, une œuvre marquant le résultat exemplaire d’une collaboration sans retenue, l’interpénétration de pensées désireuses de s’exprimer et avides de connaître.


Lise Andries et Laura Suárez de la Torre
envoyé par Dominique Fournier


Le livre traite des formes de transferts culturels qui eurent lieu au XIXe siècle entre la France et le Mexique dans le domaine des imprimés. Divers objets ont servi d’exemple, livres, revues illustrées, almanachs, estampes, caricatures. Mais il a aussi été question des individus qui ont favorisé les échanges entre la France et le Mexique : écrivains, lithographes, hommes politiques, savants et libraires français. Même si la France a pu servir de référence à la jeune nation en construction, l’intérêt d’un pays pour l’autre ne fut nullement unilatéral, comme l’atteste la présence du Mexique dans de nombreux articles de journaux, dès les années 1840, notamment dans la Revue des Deux Mondes.

Este libro trata de los intercambios de impresos y de las transferencias culturales entre Francia y México durante el siglo XIX. Para ejemplificarlas, los autores no sólo echaron mano de diversos objetos, como libros, revistas ilustradas, calendarios, estampas o caricaturas, sino también de personas, autores, litógrafos, políticos, científicos y libreros franceses que favorecieron los intercambios entre Francia y México. Este interés no fue de ninguna manera unilateral, puesto que también Francia dirigió su mirada hacia México, como lo atestiguan varios artículos de la Revue des Deux mondes desde los años 1840.



JPG - 91.5 ko
J. Meza, D. Fournier, R. Chartier, L. Jauregui, L. Andries et L. Suarez de la Torre lors de la présentation du livre à la Résidence Suger, Paris

Article tiré du site : http://www.ameriquelatine.msh-paris.fr
Rubrique:  Brèves