k rel="stylesheet" hreftype="text/css" href="plugins/socialtags/socialtags.css" media="all" />kscript src='http://ameriquelatine.msh-paris.fr/spip.php/dist/spip.php?page=socialtags.js'ftype='text/javascript'>

    k r id="item1">Recherche k r id="item2">Plan du site k r id="item3">Contact k!--< r id="item3">Espace rédacteur--> k!--< r id="item4">Devenir rédacteur--> k!--< r id="item7fr">Go to English Sectorhttp://www.ameriquelatine.msh-paris.fr/-->
k!-- Fil d'Ariane -->

Vous êtes ici : Accueil » Les rencontres de la Librairie. Radio Librería en direct ! en 2010

kdiv id="texte-article"> kh2>>>Gabriel Báñez, Les enfants disparaissent, éd. La dernière goutte. Rencontre-hommage le samedi 13 février à 16h30 à la librairie ! kdiv id="boite-logo-article">
kdiv class="texte">

Paris, janvier 2010



Écrivain, journaliste et scénariste, Gabriel Báñez (1951-2009) a passé sa vie à La Plata en Argentine. Personnalité discrète mais majeure de la vie littéraire argentine, il a obtenu de nombreuses récompenses pour son oeuvre, dont le prix Letra Sur en 2008. Les enfants disparaissent a été adapté au cinéma et primé dans plusieurs festivals internationaux.

A l’occasion de la parution du livre de Gabriel Báñez, rencontre-hommage, avec Frédéric Gross-Quelen, traducteur, les éditeurs de La dernière goutte et des lectures par des comédiens.

le samedi 13 février à 16h30
à la nouvelle librairie El Salón del libro
21 rue des Fossés Saint-Jacques. Paris 5e (Près du Panthéon).


kb>Frédéric Gross-Quelen
ki>envoyé par Alexandre de Nunez

L’intégrale à l’état brut - Radio Librería ! :
kparam name="movie" valueugdewplayer.swf?mp3=IMG/mp3/Banez.mp3&bgcolor=FFFFFF" />kparam name="quality" valueughigh" />kparam name="bgcolor" valueugFFFFFF" />kembed src="dewplayer.swf?mp3=IMG/mp3/Banez.mp3&bgcolor=FFFFFF" qualityughigh" bgcolor=gFFFFFF" width="200" height="20" name="dewplayer" alignugmiddle" allowScriptAccessugsameDomain" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer">



Vieil horloger paralytique, Macias Möll a deux passions : réparer des montres et dévaler la pente de la petite place sur son fauteuil roulant avec l’objectif d’améliorer son chronomètre. Or, après chaque nouveau record, des parents signalent la disparition d’enfants. Les autorités ne tardent pas à s’intéresser à cet étrange phénomène qui projette, bien malgré lui, le discret horloger sur le devant de la scène.

Énigme policière doublée d’une réflexion sur la perception de la réalité, Les enfants disparaissent est une puissante allégorie, satirique et acide, de la fuite du temps, de la perte de l’innocence et de la quête d’une liberté qui plonge ses racines dans les périodes les plus sombres de l’Argentine.

k/span>

Le site des éditions de La dernière goutte.


kb>Partager : kdiv id="socialtags">

k/a>

k/a>
RSSk/a>