Vous êtes ici : Accueil » Brèves

>>Enrique Serpa, Crontrebande, éd. Zulma. Entretien avec Claude Couffon et Claude Fell

Paris, septembre 2009



Enrique Serpa (1900-1968) est né à La Havanne. A 20 ans, il devient l’assistant de l’antropologue Fernando Ortiz et côtoie les jeunes intellectuels de son temps : Ruben Martinez Villena, Juan Marinelle, Emilio Roig de Leuchsenring, Regino Pedroso, Nicolás Guillén... Il fait parti de cette génération d’écrivains cubains marqués par la première guerre mondiale, l’ingérence américaine et la crise économique. A tout juste 25 ans, Serpa publie son premier texte, Felisa y yo, et en 1938 Contrabando remporte le Prix national du roman, mais c’est son activité de journaliste qui le fait vivre à une époque où écrire n’est pas encore considéré comme un véritable métier.