Vous êtes ici : Accueil » Cartes blanches

>>Quand la mémoire danse... Mémoire et modèles musico-choréographiques chez les migrants d’Ayacucho (Pérou) par Jeanne Saint-Sardos

Musée du Quai Branly, décembre 2007


Jeanne Saint-Sardos est doctorante en ethnomusicologie à l’Université Paris IV et elle a été recrutée comme boursière de l’Institut Français d’Études Andines à Lima.





L’Institut Français d’Études Andines à Lima appartient au réseau d’instituts de recherche mis en place à travers le monde par le Ministère des affaires étrangères et européennes. Créé en 1948, il s’est lancé au milieu des années 1960 dans de grands programmes régionaux plurisdicplinaires. Il a ouvert dans les années 1980 des antennes en Bolivie, en Colombie et en Équateur tout en développant ses liens de coopération avec la recherche française et locale, et en intensifiant une vraie politique de coédition.
L’IFEA a pour champ de recherche la multiplicité des héritages historiques loca di;Universd>