Vous êtes ici : Accueil » Brèves

>>Expo : Julieta Hanono. "Temps-mêlés". Maison de l’Amérique latine

Paris, janvier 2009



Née à Buenos Aires, Julieta Hanono a étudié les beaux-arts et la philosophie à Rosario. Elle s’est installée à Paris où elle vit depuis 1990. Elle a fréquenté en Argentine l’atelier de Felipe Noé et en France celui d’Antonio Seguí. Elle a réalisé des sculptures urbaines à New York (All that is solid, Socrates Sculpture Park, 1998, sous la direction de Mark Di Suvero). Puis elle s’est ouverte à d’autres univers, d’autres factures, d’autres matériaux. L’exposition témoigne de cette mise en forme d’un discours plastique nouveau, subtilement servi par la photographie et la vidéo où sont captés les passages du temps et où se matérialise, dans l’instant, la dualité structurante de son œuvre.



Vernissage de l’exposition le mardi 20 janvier 2009 à 19h à La Maison de l’Amérique Latine, 217 boulevard Saint-Germain, 75007 Paris.


Temps-mêlés est une expression tirée du titre du texte qu’Edouard Glissant a consacré à Julieta Hanono dans le livre publié à l’occasion de l’exposition par les éditions Manuella.
L’exposition est dominée, autant muséographiquement que conceptuellement, par une installation constituée de 395 broderies commandées par l’artiste à des femmes de Zoquitlán, département de Tehuacán, Mexique. Elles rappellent la broderie réalisée d’après une tunique mexicaine par Julieta Hanono en 1979. Cette installation est le « cœur » autour duquel se déploient les jalons temporels et visuels (vidéos et photographies) d’une archéologie de la mémoire. Par ailleurs, la spécificité de la commande de Julieta Hanono valorise le travail, habituellement anonyme, de ces artisanes. Les autres vidéos et les photographies rythment la juxtaposition et l’alternance de deux mondes, celui de l’obscurité et de la lumière, celui de la joie et de la tristesse, dualités récurrentes dans la trame sensible et conceptuelle de l’œuvre de Julieta Hanono.
L’artiste a toujours pensé son œuvre comme une réponse à ses doutes, un questionnement chevillé à une pensée vivante, soit sous une forme métaphorisée et poétique, soit dans un langage plus direct, avec des images très explicites.

Comme un acte politique. En 2005, elle rentre à El Pozo , ancienne prison de Rosario, Argentine, et, avec les associations de Droits de l’Homme, dans le cadre des actions du Musée d’Art contemporain de Rosario, elle réalise une vidéo qui sera présentée plus tard au Musée Reina Sofia de Madrid.


Ce livre est publié à l’occasion de l’exposition de Julieta Hanono aux éditions Manuella.


Partager :

< border="eanonedommes na
2.JPGages/logo571eop.jpg" b103ttes/css/imagusemap="#map73RZfNjmapdth="370ap7pe="tex#$-:Ier=" mapdfiroitvide" vby GIMP Ier=" Mapdsh-p-> -- F="tex#$-:GIMP Ier=" Mapdsh-p-> by Mamonds Rijk -- F="tex#$-:P ur&nod&#t eiti'' réaietuli. Ewith "#$" -- F="tex#$VERSION:2.3 -- F="tex#$AUTHOR:Bru17;-- F=avid shaBE2x soi/g="s/c 5,9,62,64aison des Sciences cnr//www/www.formdasle avid shaBE2x soi/g="s/c 66,7,130,76aison des Sciences ré Ha> Fel/www/www.formdasle avid shaBE2x soi/g="s/c 135,19,190,99aison des Sciences dalié > Eld-lt-vascrnrgentalld-lt-de-la-="sp-885amp.lns="hwww.formdasle avid shaBE2x soi/g="s/c 452,29,503,100aison des Sciences culr' >.gcentp:/culr' >/regon d/dracorddf"hwww.formdasle /a>Fel/ww/ch a ré/f">Fel-culr' >2/sleurure/"hwww.formdasle -- F=/mapZfNjtp:>Njtp:>Njl


N <"> RSS"e21">IndexNjl

u u --ef="sr=" -- F=/ags">
u t>